Préparatifs

Introduction et remise en place !

Pour se lancer dans un tel projet à « fond perdu », il faut une envie, un déclic et beaucoup de sacrifices :
L’envie :
A chaque façon de voyager son budget et sa durée, à cela s’ajoute la ligne directrice du projet.
Certains partirons par simple envie de voyager en toute liberté, d’autres par soif de découverte, voire par curiosité, quoiqu’il en soit il faut une ligne directrice, ne serait-ce que pour se tenir à ce projet. Pour nous, nous avons choisi de ne pas prendre l’avion et de privilégier les sites Unesco, d’autres auront un fil directeur tel un sport, un art, une cause mais la base d’un tel projet doit avoir un sens pour votre présent et surtout votre futur.
Le déclic :
En ce qui nous concerne, je suis plutôt l’instigateur de ce projet car j’ai eu un déclic, ou plutôt une frustration immense me rendant furieux de ne pouvoir me libérer de cette chaîne du temps imparti pour nos vadrouilles.
Durant l’hiver 2003-2004, lors d’un énième voyage en Russie pour retrouver ma belle (nous n’étions pas encore mariés), j’ai souhaité naïvement faire un « week-end » au lac Baïkal près d’Irkutsk depuis Nijny-Novgorod lorsque j’ai vu le tableau d’affichage des trains en partance. Yulia me regarde avec un sourire moqueur et des gros yeux, j’ai simplement oublié que nous étions dans le plus grand pays du monde et que cette « balade » de 8000Km nous prendrait 8 Jours rien que pour le transport ! S’en était assez, il y a toujours quelque chose pour vous retenir d’aller de l’avant, de prendre votre envol vers la liberté !
Le projet a démarré ce jour-là, inconsciemment, sur un simple caprice, il restait ensuite juste à emboîter le pas et enfin se décider à en parler pour raboter notre niveau de vie!
Les sacrifices :
Nombre de personnes à l’énoncé de notre tour du monde nous disent « Oh vous avez de la chance » avec certainement un a-priori de fils à papa. Certes, nous avons l’immense privilège d’avoir pu profiter d’un appartement gratuitement durant 2 ans afin d’économiser à fond, mais soyons clair nous devons le reste uniquement à nous-mêmes!
Un voyage de cette ampleur est à la portée de tout le monde pour peu que l’on sache ce que l’on veut, que l’on s’y tienne longuement et que l’on accepte de nombreux sacrifices afin de réunir le budget nécessaire :
  •  Trouvez le travail qui rémunère le mieux et qui accepte les heures supplémentaires, bossez bossez bossez!!
  •  Contentez-vous d’un petit studio pas cher avec le minimum d’équipement, méfiez-vous des divers abonnements!
  •  Privilégiez les transports en communs, même si ils sont mal développés et plutôt chers en France !
  •  Faites vos courses à Lidl plutôt qu’ à Carrefour en ne prenant que l’essentiel.
  •  Abandonnez restaurants, cinémas, shopping, sorties, vacances et tout ce qui est superflu durant plusieurs années.
  •  Multipliez les brocantes, revendez tout ce que vous possédez et soyez imaginatif à toute autre activité secondaire permettant d’accumuler petit à petit chaque centime.
Voilà ce qui fait vraiment peur aux prétendants à un si long voyage : mettre de côté sa carrière et se séparer de ses biens pour ne se retrouver qu’avec un sac à dos !
Etes-vous prêt à tout sacrifier durant plusieurs années, à résister aux tentations de notre société de consommation pour vous offrir ce rêve d’une vie et donc accepter de revenir sans rien pour tout reconstruire de zéro ???
Si oui, alors foncez avant d’hésiter !!!!!!

Internet, se concentrer sur l’essentiel et le juste !

 

Internet reste le moyen le plus facile de s’informer rapidement, par ailleurs cette ressource est accessible quasiment partout dans le monde!
Les bases d’informations
Des sites internet spécialisés, je n’en conseillerais vivement que 3 fiables, nul besoin d’aller chercher ailleurs.
VoyageForum est la bible francophone traitant n’importe quel sujet sur n’importe quel point sur terre, difficile de trouver mieux!
ABM est une association aux fiches voyages détaillés et aux conseils avisés, ce site nous a beaucoup apporté lors de notre préparation.
– Et enfin un méconnu, Muskadia est plus pointu sur ces fiches conseils pour toute question technique.
– Par évidence, le site du ministère des affaires étrangères, section Conseils aux Voyageurs est à modérer mais rappelle qu’un déplacement peut être dangereux, toujours s’informer fraîchement avant de changer de zone!
Éplucher tout ces sites vous prendras un peu de temps mais vous serez assuré d’être bien avisé et je parie que VoyageForum restera votre outil d’information principal par la suite! Par ailleurs, ce dossier est conçu uniquement pour vous donner les directions ou chercher, chaque projet est unique et sa conception également.
Des sources papiers, je ne citerait que le Lonely Planet, bien plus précis et juste que le Routard. De plus inutile de vous charger, vous trouverez des vrais et faux LP partout dans le monde (privilégiez la version Anglaise souvent plus récente que la version Française). J’ai quelques LP en Pdf de 2007 qui traînent sur mon disque dur à partager pour préparer le voyage, contactez moi !
Rester en contact
Pour rester en contact avec notre monde actuel, 4 outils sont à privilégier :
La poste! Eh oui, vous aurez toujours besoin d’une adresse postale valide pour les administrations ou autres, placez vous de préférence chez une personne de confiance de la famille (qui auras aussi procuration sur votre signature) qui pourra traiter votre courrier. Faites une réexpédition temporaire (qui ne marche pas si bien que ca mais il n’y a que la Poste !
– Le Mail, tellement indispensable et simple d’utilisation ou que l’on soit, nombre de sites proposent cet outil gratuitement tel Gmail de Google.
Skype, la révolution téléphonique par IP, si peu cher et si pratique que la création d’un compte avec crédit est une évidence.
Facebook, largement utilisé par nombre de voyageurs rencontrés sur la route (attention, site inaccessible en Chine par exemple!) mais dont le concept laisse selon moi à désirer, le proprio est milliardaire en revendant vos informations personnelles à des publicitaires…
Partage de votre aventure
C’est la morale du film « Into the Wild », la vie ne sert à être vécue que si elle est partagée…
Même si chacun de nous vivons notre petite vie, quel plaisir de partager vos ressentis et photos des pays que vous aurez traversés!
Nombre de voyageurs utilisent un blog, facile d’utilisation depuis n’importe quel ordinateur car uniquement en ligne, mais impossible de rédiger sans internet ! Parmi l’offre, citons Over-Blog.
Si, par contre, vous avez un hébergement (chez free ou OVH, par exemple), vous pouvez utiliser WorldPress qui est un excellent blog paramétrable mais toujours inaccessible sans Internet.
Pour nous, la meilleur solution avec des ordinateurs personnels est le créateur automatique comme WebAcappella dont on peut bidouiller son site simplement hors ligne mais gare de ne pas perdre la sauvegarde!
Sauvegarde de vos papiers
N’oubliez de sauvegarder toutes les copies de vos papiers (passeport, santé, banque, etc..) sur Internet afin d’y avoir accés n’importe où dans le monde en cas de pépin. Pour cela, utilisez, par exemple, les services de Google Documents.

Argent, personne ne vous oubliera !
L’argent ! Voici le nerf de la guerre !
Le site du service public offre nombre d’outils en ligne très intéressants.
Budget
Quel budget emporter et donc à quelle date partir, que de temps passé sur Internet pour répondre à cette question ! Je dirais le maximum possible, mais fixez-vous une date limite pour décoller. En ce qui nous concerne, nous avons réuni 36000€ ce qui représente un confortable 80€ par jour sur 1 an. Chacun voyage en fonction de sa durée, ses exigences et ses loisirs, faites vous plutôt une idée du coût de la vie de vos destinations via les Fiches pays ci-dessus ou sur les fiches destinations sur site ABM.
Chomage
[EDIT 2016 : étant en conflit avec mon employeur, ce paragraphe sorti de son contexte à réussi à me faire passer pour un avide parasite au tribunal alors que je prône exactement le contraire, je le laisse néanmoins malgré la bassesse de ces personnes…]
Il est absolument impératif de quitter son emploi en conservant son droit au chômage via les facilités de rupture conventionnelle, voire licenciement arrangé ou même conflit menant à rupture de la part de l’employeur. Mettez-vous bien dans la tête que vous reviendrez sans rien et dans le souci de reprendre votre petite vie, donc le chômage sur quelques mois sera votre seul ligne de vie pour vous réinsérer.
Une fois quitté votre emploi, faites normalement votre demande de chômage. Une fois octroyé et le premier versement effectué, faites votre demande de délais de déchéance. Ce système méconnu offre le droit de geler ses obligations et versements du chômage durant 3 ans maximum en attendant votre retour. A votre retour, vous demandez simplement la levée du délais de déchéance et tout reprendra comme si vous aviez quitté votre emploi hier. Téléchargez et imprimez  : demande_20delais_20de_20decheance .
Bien évidemment, on ne voyage pas sur les versements du chômage, vous vous ferez épinglé et serez radié, il y a déjà assez de parasites comme cela dans notre système. On ne part pas en voyage si on ne s’en donne pas les moyens…
Lien du site PoleEmploi.
Banque
Votre carte bancaire, votre meilleure amie durant votre voyage et le banquier, votre pire ennemi à votre retour!
Tout d’abord dans le choix de sa banque, mieux vaut privilégier une agence où l’on a un bon contact depuis longtemps plutôt qu’une banque aux tarifs a-priori plus intéressants.
Plutôt que de négocier comme un « marchand de tapis », essayez plutôt de décrocher des avantages comme une année de cotisation CB gratuite.
Pour les placements, contentez-vous de livrets sans dangers, simple de retrait et rémunérateur sans impôts. Vous trouverez votre bonheur avec les livrets jeunes puis LEP puis Livret A.
Dépenser votre argent en voyage vous coûtera d’importants frais bancaires, soyez-en bien conscient! Comparez les frais aux retraits à l’étranger (composés de frais fixes + pourcentage) et faites attention aux découverts et autres frais cachés, comme les mises en place de prélèvements. Certains pays comme le Laos et le Népal limitent les retraits à 100, 70 voire 50 euros multipliant ainsi d’autant les frais!
Pensez à vous donner entre vous la procuration de votre signature et à une personne de TRÈS grande confiance restant en France qui traitera vos papiers, attention c’est dangereux!
Vérifier vos plafonds de retrait et paiement en fonction de vos exigences de voyage. 300€ par personne par période de 7 jours glissant semblent être le strict minimum dans les pays riches.
Gardez bien sur vous le numéro international d’opposition de votre carte bancaire.
Lisez bien vos contrats et la fiche tarifaire pour éviter les mauvaises surprises et méfiez-vous des assurances supplémentaires qui ne servent pas à grand-chose avec la loi Française.
Privilégiez si possible (en secours ou en cas de rare distributeur raciste) d’avoir deux cartes bancaires, une Visa et une Mastercard même si c’est dangereux. Avoir une visa premier n’apporte pas grand-chose en terme d’assistance mais augmente les plafonds de retraits et paiement pour une cotisation nettement plus élevée.
Ne jamais écrire le code confidentiel et cachez-vous autant que possible lors d’un retrait.
Deux banques sont idéales pour un voyage au long terme, la HSBC, banque riche inaccessible, offre la gratuité des retraits sur leurs distributeurs dans le monde, reste à courir pour en trouver un…
Le meilleur est incontestablement le produit Jazz international de la Société Générale offrant la gratuité totale sur les retraits et paiements faits à l’étranger pour seulement 14€ par mois tout inclus avec une Visa premier! Seul hic, il faut être un expatrié. Certains se font déclarer comme résidant dans un pays Européen pour en bénéficier, à vous de vous débrouiller pour décrocher ce produit extrêmement intéressant en fonction des exigences de votre banquier! [EDIT 2016, L’offre de la SG semble avoir été sérieusement rabotée, nous sommes à présent chez Monabanq).
Impôts
Eux, ne vous oublieront pas pour vous engloutir 10% de votre salaire! Prévoyez-le et faites tous vos calculs en avance pour déclarer en ligne facilement par vous-même ou une personne de confiance.
Sites des impôts et de ses outils en ligne.

Planification, surtout ne rien exagérer !!
Partie très importante lorsque l’on est prisonnier d’un billet d’avion tour du monde à dates fixes
Comment partir?
Soit vous partez en étant tributaire des dates d’un billet d’avion tour du monde acheté à l’avance tel que Oneworld qui ne peut dépasser 1 an, soit vous partez totalement libre comme nous au gré des bus locaux et des trains !
Les saisons
Nous voyageons quasiment que hors saison, cela à bien des avantages mais aussi certains désagréments. Soyez averti avec le site de QuandPartir. et notre planningtdmviergeen fonction des saisons et du budget.

Santé, Arrêtez de dramatiser !!
Voici une partie à ne surtout pas négliger mais dont les Français que nous sommes ont toujours tendance à exagérer. Mettez vous dans le crane que vous trouvez la plupart des médicaments nécéssaires sur place au lieu de tout transporter comme un mulet!
Bases de renseignements
Les Recommandations de l’institut Pasteur de Lille et celles du site de Paris sont sérieuses et fiables. A completer avec les chapitres santé du site ABM et de Muskadia.
La trousse à Pharmacie.
Ne tombez pas dans le même panneau que nous, contentez vous d’un petit Tupperware léger avec l’essentiel, la Fiche conseilde l’institut Pasteur de Lille est à recommander bien que encore trop complète à notre gout et donc trop lourde!
Vaccins et Paludisme
Au risque de dénigrer votre medecin generalistes, ne leur faites pas confiance, ils n’y connaissent pas grand chose en dehors des propos alarmistes et dépassés de leurs bouquins.
Il vous faut prendre un rendez vous au moins 3 mois avant votre départ au centre de vaccination des voyageurs (ou maladies tropicales) le plus proche. La également il faudras réviser à la baisse raisonnablement les ardeurs de ce médecin specialisé qui vous auras prescrit, à la vue de son logiciel spécial « je reflechie plus », un vaccin contre l’encephalite Japonaise hors de prix et un traitement préventif de 5 mois à base de Malarone tout aussi hors de prix.
Relativisons, 95% du paludisme se trouve en Afrique et un traitement préventif plus lourd que de la doxycycline (meme en periode de mousson) ne s’impose pas outre mesure si on ne dort pas dans la cabane au fond des rizieres durant des mois. Ces traitement sont lourds et souvent mal supportés, mieux vaut garder (selon moi) son organisme sain et fort et garder quelques cachets de Malarone pour un traitement curatif en cas de pépin loin d’un hopital. Idem pour le vaccin de l’encephalyte Japonaise, nous avons éssayer de le faire en Asie, ils ont bien rigolés!
Par contre, aucune dérogation pour le reste du genre Rage, fievre jaune, DTP, Typhoides, Meningites, Hepatites, etc… Faut pas etre bete non plus!
Faites bien marquer tout vos vaccins sur le carnet international de la fievre jaune, certaines frontieres l’exigent.
Sécurité sociale
Téléchargez une attestation sur votre compte AMELI pour connaitre jusqu’a quelle date vous etes couvert et demandez également votre carte d’assurance maladie Européenne.
La carte d’information en cas d’urgence.
Téléchargez et remplissez l’indispensable emergency_20card_20information à toujours avoir sur soi.
Assurance
Voila un chapitre important, ne partez pas sans ce serait une betise surtout que ca coute une misere avec les conseils ci-dessous, certains pays l’exigent (Russie) et les permis de trek au Népal par exemple.
– Pour les 90 premiers jours de vos déplacements, vous pouvez compter sur l’assurance de votre carte bancaire VISA ou MASTERCARD dont les garantie sont satisfaisantes.
– Entre 3 mois et 9 voir 12 mois en fonction de votre souscription, vous pouve faire totlement confiance aux bonnes garanties offertes par IMA via la Maif dans son contrat Raqvam qui coute pour notre couple moins de 200€ !! Faites attention, le contrat Raqvam n’est pas valable 1 an complet mais par année calendaire (jusqu’au 31 Décembre).
– Plus de 9 voir 12 mois en fonction de vos souscriptions, il faudras essayer sans garantie de renouveller son Raqvam ou mettre la main à la poche avec les formules à plus de 50€ par personnes et par mois offertes par ecemple par AVI.
Ayez toujours sur vous le numéro de téléphone international de l’assitance!
Check-up
N’oubliez pas de faire vérifier vos dents et lunettes avant de partir, pensez également mesdames à votre traitement de contraceptifs, soudoyez votre médecin pour obtenir 1 an de réserve!

Démarches: gardez les pieds sur terre !
Conserver quelques biens
Si vous avez décidé de conserver quelques biens comme un logement, mettez le logement en location et confiez-en la gestion à une agence ou à la personne qui a votre signature. Pour une voiture, reduisez les garanties de votre assurance au tiers (pas le droit ou pas intérêt à supprimer l’assurance, vous restez pénalement responsable en cas de pépin (incendie, vol, arbre qui tombe, etc…)), vérifier la date d’expiration du contrôle technique et confiez les clés à votre personne de confiance qui la fera rouler de temps à autres pour éviter qu’elle ne s’abime trop rapidement.
Résiliation
Nombre de contrats se résilient désormais via Internet et une confirmation postée. Nul besoin de faire des oppositions sur prélèvement, même si vous êtes en guerre, cela vous coûtera des ronds et vous serez toujours en tord pour défaut de paiement. En tout état de cause, faites le maximum par envoi recommandé avec accusé de réception et datez bien vos courriers.
Procuration
Pour toutes vos démarches en France, vous pouvez utiliser les services en ligne du site internet du ServicePublic. N’oubliez pas que rien ne remplacera une personne de confiance avec procuration restée au pays pour traiter vos papiers.
Rédigez à la main la lettre en fonction du modèle fournie et signez-la avant de la remettre à votre personne de confiance.
Retour à l’emploi
Rédigez votre Curriculum Vitae avant de partir, c’est une bonne chose de faite lorsque vous êtes encore dans le système.
Cartes de réduction
Faites votre demande de carte étudiante internationale, seule acceptée partout dans le monde, la carte ISIC vous fera réaliser de grosses économies.
Bien moins interressante selon moi, la carte FUAJ vous permet en principe de profiter d’un prix légèrement plus bas dans les auberges de jeunesse affiliées au reseau mondial, dans les faits, le prix est souvent le même que lorsque l’on réserve sur Hostelworld.
Permis International
Demandez votre permis International en consultant cette page mais notez bien que vous n’aurez tout de même pas le droit et ne serez pas couvert par votre assurance en cas d’accident (si déjà elle couvre ce risque!) si l’ambassade de France dans le pays visité déconseille ou informe que c’est illégal.
Téléphonie
Si vous décidez de garder un téléphone comme nous en cas de secours, alors choisissez un appareil, débloqué, solide, quadribande et qui se recharge facilement (par cable USB, par exemple). Pour la Sim, je conseille la carte rechargeable valable 9 mois de IsiConnect.
Photos d’identité
Vous en aurez besoin d’une trentaine voire plus, dans un photomaton ça commence à faire cher. Une solution bien plus économique est de se faire prendre en photo (avec un appareil numérique standard) devant un mur blanc et se tenir conformement aux recommandations Francaise et ensuite les traiter avec ce site internet afin de develloper la photo comme n’importe quelle autre.
Réexpédition postale
Même si le service ne fonctionne pas bien, je ne peux pas conseiller autre chose dans notre bonne vieille France anti-concurrence, servez-vous du système de la Poste et veillez au grain!
Changement de domicile
Le site internet du service public permet cette fonctionnalité pour rédiriger en quelques clics tous les courriers provenants des differentes administrations Francaises.
Ambassades et Visas
De tous vos bouquins, le plus précieux restera votre Passeport! Vérifiez qu’il soit récent et quasiment inutilisé car il vous faudra pas mal de page pour y coller vos visas.
Vous pourrez effectuer la plupart des visas durant votre voyage (pour moins cher!), à la frontière ou dans le consulat du pays juste avant. Pour trouver une ambassade, tapez sur Google par exemple « Embassy of India in Kathmandou » et vous tomberez sur le site Internet lorsqu’il existe et est à jour. Les forums sont également une bonne source d’information, tout comme un guide papier récent. Mais méfiez-vous des pays comme la Russie ou la Chine pour lesquels les conditions changent constamment. Vous ne pourrez faire votre visa Russe que dans votre pays de résidence, par exemple, et les conditions changent du tout au tout en fonction du climat politique entre chaque nationalité dans un consulat Chinois. La plupart du temps, il suffit d’une photo d’identité, un formulaire et un peu d’argent. Mais rassurez-vous, souvent les pièces demandées sur l’affiche sont oubiées au guichet!
Renseignez-vous précisement toujours fraichement avant de vous présenter, Action-Visa peut être un bon support en complément du site de l’ambassade et du forum VoyageForum ainsi que Travel.ru pour les Russes.
Utilisez également le formidable outil Timatic utilisé par les compagnies aériennes afin de déterminer le légalité de voyage d’un passager. Très fiable et répondant aux situations les plus complexes : transit, etc…
Où que vous soyez, votre meilleure assistance sera l’ambassade de France dont la présence dans le monde est bien devellopéé. Voir la liste ICI et celle des représentations consulaires Russes ICI.
Informations pratiques pour voyager
Pour voir en temps réel le vrai taux de change entre les differentes monnaies du monde, utilisez XE.
Pour réserver un hostel dans le monde, utilisez HostelWorld.
Pour réserver des hotels standards dans le monde, utilisez Hotels.com ou Booking.com
Pour réserver un billet d’avion en vol sec, utilisez Skyscanner et recherchez une compagnie avec Wichbudget.
Et ayez un guide Lonely Planet avec vous pour éviter les arnaques, mais essayez d’autres endroits que ceux recommandés.

Equipement, faire la MUL !
La MUL est un concept d’équipement basé sur l’essentiel à moindre poids, visitez l’excellent site de Randonner-Léger.
Plus votre sac sera lourd et enconbrant, plus vite il se transformera en fardeau ! Plus vous réflechirez sur le contenu de votre sac, moins vous jeterez en cours de route. Il faut maximiser le matériel double-emploi et soyez conscient que l’on trouve quasiment de tout partout dans le monde!
Comme base d’information, je conseille le site de ABM.
Les sacs à dos
On choisit le litrage de son sac en fonction de soi et non de ce que l’on souhaite y faire rentrer! Pour un homme, 60 litres est le grand maximum, 45L pour une femme. Méfiez-vous du poids à vide de votre sac à dos qui doit se situer à moins de 1,5Kg. La couverture de pluie est un minimum, une housse de protection pour la saleté est à rajouter. Choisissez de préférence un sac aux couleurs sobres et avc le minimum d’ouvertures sur l’exterieur pour minimiser les vols et les cadenas. Essayez de dégoter de petites pochettes de cloisonement, ultra utile pour compartimenter et ranger rapidement son sac (séparer ses tee-shirt de son linge sale!).
Nous conseillons vivement les sacs Odyssée de Millet, excellente marque au prix abordable, en plus le service client est irréprochable.
Pour Madame un Millet Odyssée 45LD est idéal, pour Monsieur un Millet Odyssée 50+10 est parfaitement suffisant.
Essayez ce poidssacstdm pour calculer théoriquement le prix et le poids de son sac à dos.
Chaussures
Pour la Sibérie en hiver, le choix est très délicat car une erreur peut être très dangereuse pour vos petits petons! Choisissez de préférence (selon nous!) des chaussures imperméables à la semelle bien isolante au chausson intérieur amovible et grassement fourrés plutôt que de croire aux isolations révolutionnaires genre Thinsulate. Nous avions opté pour des Columbia Bugaboot à 120€ avec 400Gr de Thinsulate certifié -42°C, vous ne pouvez imaginer à quel point nous avons souffert du froid à -30°C, je pense sincèrement que l’on à frisé l’engelure sévère… Pas de secret dans ces régions, pour ne vraiment pas souffrir du froid, c’est soit la bottes en peau de rennes super tendance à 400€, soit la botte de moto-neige rigide au chausson amovible voir à la limite pour la ville des Ugge⁄Valenki⁄Moonboot! Ne surtout pas faire confiance aux chaussures de ski Decathlon ou autre, vos pieds méritent ici une vrai sécurité et une bonne recherche dans des magasin spécialisés aux vendeurs compétents genre Au vieux campeur!
Comme chaussure polyvalente, nous avons opté pour des Salomon Exit Peak MID GTX, ce sont des chaussures Gore-tex de trekking mi-hauteur (tige plus haute que des baskets mais plus basse que des chaussures grandes randonnées), bien qu’elle soit assez chaude et que l’on sent un peu mauvais des pieds dedans, nous ne regrettons pas notre achat notamment après 8 mois d’utilisation en ville et ensuite un test sévère sur 1 semaine de trek des Annapurnas en saisons des pluies. Encore une bonne marque pour un prix raisonnable (120€).
Nous embarquons également (ca peut faire beaucoup pour certains!) des sandales dans les pays chauds et propres (pas l’Inde!) ainsi que 2 tongs (une pour « la maison », l’autre indispensable pour les douches).
Vetements
Nous sommes quasiment équipés qu’en Decathlon!
Pour l’hiver en Sibérie, tout était parfait avec une polaire 400gr et une grosse doudoune de ski à 100€. Le collant polaire est tout aussi indispensable pour protéger les jambes.
Pour l’utilisation générale, préférez les fibres synthétiques, résistantes, légères, faciles à laver, séchant rapidement et peu chères. Pour les pantalons, les transformables en bermudas sont idéaux.
N’oubliez pas un solide imperméable, léger et respirant.
Matériel
Pour le matériel général, je ne saurais encore que trop conseiller Decathlon pour ses prix et la qualité de ses produits.
Parmi les indispensables, citons le drap de soie, les serviettes ultra-légères, et la lampe frontale Petzl Tikka 2 plus.
Vous pouvez faire l’impasse sur les duvets et tout autre gadget.
Pour la sécurité de vos papiers, une pochette en bandoulière est idéale en hiver à cacher sous votre grosse doudoune mais dans les pays chauds, mieux vaut une solution plus discrète du genre pochette-ceinture.
Photo et informatique
Surtout ne vous chargez pas avec un appareil photo reflex et une caméra, nombre de petits compact offrent une qualité d’image et de vidéos tout à fait correcte. Visitez ces excellent liens pour faire votre choix sur l’appareil photo compact .
Pour l’informatique, nous avons choisi de prendre un netbook, tellement pratique d’autant que le WiFi est à présent partout ! Un graveur DVD externe ainsi qu’un disque dur externe peut s’avérer utile pour ses sauvegardes. Visitez cet excellent lien pour faire votre choix de netbook.
Garanties
Ne faites pas comme nous, vérifiez scrupuleusement vos garanties! En cours de route, et c’est normal, du matériel peut tomber en panne ou avoir un défaut.
Privilégiez les garanties de 2 ans et surtout Internationales! Columbia et Asus, pour ne citer qu’eux, ne proposent pas de base une garantie internationale ce qui est très préoccupants lorsque que l’on se retrouve avec un appareil mort et dont les frais d’envois vers la France sont (souvent!) élevés et peu surs!
Lisez bien ce qui est pris en compte dans la garantie et éventuellement prenez une extension. Panasonic par exemple, ne prend pas en charge (d’ailleurs ils ne prennent pas grand chose en charge!) si une grosse poussière s’est faufilé dans votre objectif et pourri toutes vos photos!
Tout ceci, c’est du vécu!

Calendrier, ne soyez pas à la bourre !
1 an avant le départ
  •  Il est grand temps de prendre la décision de partir, fixer une date et réunir le budget!
  •  Épluchez les sources d’informations sur Internet.
  •  Établissez un itinéraire provisoire en fonction des saisons.
6 mois avant le départ
  •  Vérifiez que votre passeport est assez récent et comporte assez de pages libres.
  •  Choisissez votre support de partage sur Internet (Blog ou site) et exercez-vous au maniement du logiciel.
  •  Vérifiez vos dents et lunettes.
3 mois avant le départ
  •  Commencer à entamer les démarches pour quitter votre emploi.
  •  Déterminez votre façon de voyager et achetez vos billets.
  •  Prenez rendez-vous avec le médecin du centre des vaccinations du voyage le plus proche.
  •  Recherchez le meilleur produit bancaire.
  •  Achetez votre équipement et votre multimédia.
  •  Demandez votre permis international.
1 mois avant le départ
  •  Bouclez votre budget, souscrivez à votre produit bancaire et faites la procuration bancaire.
  •  Assurez-vous que vous avez le droit au chômage et que le délais de déchéance s’applique à présent bien.
  •  Vérifiez votre sécurité sociale et préparez la souscription à votre assurance voyage.
  •  Résiliez vos abonnements et établissez une procuration générale.
  •  Modifiez vos assurances sur les biens que vous gardez (voiture au tiers, par exemple)
  •  Souscrivez aux cartes de réduction et à l’abonnement téléphonique.
  •  Faites vos changements de domicile et votre réexpédition postale.
  •  Faites les éventuels visas
  •  Créez une adresse E-Mail et souscrivez un compte Skype avec crédits.
  •  Sauvegardez la copie de tous vos documents sur Internet.
  •  Préparez vos impôts pour déclaration en ligne
  •  Rédigez votre CV et imprimez vos photos d’identité.
  •  Faites votre sac en établissant la trousse de pharmacie!