Eurasie 2010 : Retour en Chine : Lijiang

Comme d’habitude, le minibus nous dépose à une gare routière totalement excentré de la ville, il nous faut prendre le bus de ville en pariant sur un arrêt près de la vieille ville. Manque de bol, nous finirons le trajet en taxi, nous étions totalement paumés, les immeubles de la ville nouvelle cachent et ceinturent la petite vieille ville classée au patrimoine mondial de l’Unesco.
Mais le taxi ne peut rentrer dans la vieille ville, totalement piétonne, on a galéré pendant encore une heure pour trouver Mama GH. Entre les Chinois qui disent n’importe quoi et ceux qui disent non tout de suite, c’était pas facile; nous avions beaucoup de mal à nous repérer (on se paumait tout le temps)!
Pas grand chose à dire de Lijiang, très touristique et bruyante, mais tellement charmante lorsque l’on se perd (souvent!) dans les ruelles qui longent les centaines de canaux tranquilles, faisant grossièrement penser à Venise. Nous serons en villégiature ici et continuerons notre prospection de notre voyage organisé au Tibet.
Un petit mot tout de même de la GuestHouse Mama Naxi: les chambres sont bon marché et un peu délabrées mais restent très correctes et la propriétaire est d’une énergie incroyable et très attachante!
Demain nous partons en taxi collectif depuis la GuestHouse pour les plus profondes gorges du monde, les gorges du saut du tigre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *