Eurasie 2010 : Nha Trang

On descend de la montagne à cheval, on descend de la montagne à cheval! Le bus doit avoir quelques bourrins sous le capot mais apparemment pas assez, heureusement que ca ne fait que descendre, espérons que ses freins soient plus performants!
Juste avant d’atteindre le bord de mer, nous profitons d’une pause pipi à coté d’un superbe site Cham que nous ne pourrons malheureusement pas visiter, celui de Nha Trang fut décevant. La route côtière est superbe et ressemble à la côte d’azur: d’immenses complexes touristiques poussent comme des champignons, qu’en sera-t-il dans 10 ans?
Une fois à Nha Trang, nous trouvons une coquette chambre climatisée avant de nous rendre compte que l’électricité est coupée un jour sur deux car la Chine retient trop les fleuves en amont pour l’alimentation de ses barrages hydroélectriques! Nha Trang se révèle la première étape reposante au Vietnam, il y fait bon stagner quelques jours dans un cadre ressemblant furieusement à la baie de Marseille! On se fait un merveilleux restaurant Français et prenons une excursion d’une journée aux îles proches. Quelle idée de faire du tourisme à l’asiatique où l’on fait que survoler les sites au pas de course et on se complaît à mettre de la techno à fond alors qu’on est dans une réserve naturelle! c’était fun et heureusement pas cher!
Seul souci lorsque vous vous baignez, les Vietnamiens sont vraiment sales et jettent absolument tout autours d’eux une fois consommé, l’eau est polluée ainsi que les plages. J’ai néanmoins du mal à partir de cette petite «Grande Motte» pour Hoi An demain… Sniff!
« 1 de 2 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *