Eurasie 2010 : Les 4000 îles

Un petit moment de faiblesse pour décoller de notre confortable hôtel, il est vrai que j’ai eu beaucoup de difficultés à partir dans un bus certainement bondé et troquer la chambre climatisée contre un bungalow en bambou sans ventilateur!!! Fort romantique! Voici comment je m’imaginais les 4000Îles! Le transport fut effectué dans un bus local chargé de multiples paquets (la poste locale?) et d’un réfrigérateur. Nous n’étions que 5, autant dire que c’était le luxe car nous pouvions nous allonger! Une petite halte et plusieurs vendeuse se ruent sur nous en nous proposant de délicieuses brochettes de Scarabée, entre autre!
Arrivés au quai des piroguiers, j’ai perdu ma patience avec les bateliers qui ont triplé leur prix et avec le Laotien du bus qui au départ devait aller sur l’île mais au dernier moment (ça coûte plus cher si nous sommes que 2) se désiste sans fournir d’explications, ils nous prennent vraiment pour des jambons. Autant dire que j’ai hurlé en anglais! Néanmoins, nous sommes obligés de passer via leur service. Par dessus tout, ils nous déposent à 1 km du débarcadère officiel afin d’économiser l’essence!!! J’ai hésité au retour de confectionner un joli cocktail Russe appelé Molotov! J’ai ronchonné pendant un bon moment mais l’extrême sérénité des lieux m’as vite calmé!
L’électricité est arrivée il y a quelques mois et le ventilateur permet de passer une nuit acceptable à l’abri de la chaleur. Le bungalow est sur pilotis directement sur un bras du Mékong, aucun bruit ne trouble les lieux, le fleuve coule tranquillement, la vie s’y passe le plus simplement du monde. Les enfants jouent dans le fleuve, les femmes se lavent, les hommes pêches, quel contraste par rapport aux majestueusex chutes de Li Phi situées à quelques centaines de mètres plus loin! En cet endroit le Mékong se déverse sur 13Km de chutes impressionnantes, seule zone non navigable entre la Chine et la mer. Les Français avait d’ailleurs parié sur ce commerce fluvial en créant pont, chemin de fer et débarcadères afin de permettre le trafic d’amont en aval.
Même chose pour les chutes plus à l’est, les chutes de Pha Pheng sont les plus grandes d’Asie du sud-est, 15mètres de haut dans un grand fracas. Impressionnant surtout lorsque l’on sait que nous sommes en saison sèche!
Encore une fois, le contraste entre l’extrême sérénité des lieux et ces chutes si meurtrières est saisissant. Honnêtement, c’est le lieu le plus agréable que nous ayons trouvé pour se reposer, Koh Lanta étant juste derrière!
Le lendemain, nous prenons un bus direction Phnom Penh au Cambodge et sa frontière si…corrompue!
« 1 de 3 »
Visa Josselin (Français) : Visa de 30 Jours obtenu à l’arrivé directement contre 30US$.
Visa Yulia (Russe) : Visa de 15 Jours obtenu à l’arrivé directement, gratuit.
Dates : du 02⁄05⁄2010 au 16⁄05⁄2010 soit 15 jours.
Dépenses :
Retraits : 65,64€ + 95,32€ + 68,57€ + 68,57€ + 97,68€ + 67,57€ + 68,47€ + 69,13€ = 601€
Total de 601€ soit 40€ ⁄ jour
Budget de 80€⁄jours soit une économie de 600€
Cumul : 11337€ avec un budget à +2335€
Comparatif du coût de la vie à ce niveau de parcours :
1 – Laos : 40€ ⁄ Jour
2 – Thaïlande : 54,46€ ⁄ Jour
3 – Mongolie : 59,20€ ⁄ Jour
4 – Ukraine : 61€ ⁄ Jour
5 – Chine : 65,10€ ⁄ Jour
6 – Pologne : 81,60€ ⁄ Jour
7 – Russie : 86,66€ ⁄ Jour
8 – Hongrie : 105,50€ ⁄ Jour
9 – Autriche : 137,50€ ⁄ Jour
10 – République Tchèque : 142,50€ ⁄ Jour
Notes :
Intérêt des monuments : 3⁄5
Vie culturelle : 3⁄5
Beautée des paysages : 5⁄5
Performance des transports : 3,5⁄5
Ambiance : 4⁄5
Activités ou sorties diverses : 4⁄5
Rapport qualité-prix : 4,5⁄5
Facilités touristiques : 4⁄5
Contacts avec la population : 4⁄5
Sentiment de sécurité : 5⁄5
Beautée des femmes (selon Josselin!) : 5⁄5
Beauté des hommes (selon Yulia!) : 5⁄5
Total de 50⁄60

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *