Eurasie 2010 : Ventiane

Nous embarquons de bonne heure dans notre bus « VIP » à la thaïlandaise, souvent vieux mais « retouchés » avec des peintures très originales, une sonorisation interne surdéveloppé, des néons aux couleurs vives à l’extérieur, bref la notion de « tuning » prend ici tout son sens!
Nous pensions avancer sur le site Web pendant les 9 heures de voyage, mais nous n’imaginions pas à quel point le Laos est un pays au relief tourmenté! Nous étions si mal dans le bus que j’énonçais l’orientation de chaque virage à Yulia afin d’anticiper et éviter de vomir! Les paysages sont magnifiques, notamment dans la région de Viang Vieng, dommage encore une fois que l’essartage détruit tout la végétation, il serait temps que les autorités fassent cesser ce genre de pratique, dans peu de temps il ne resteras plus grand chose… Les populations vivent néanmoins de la même façon qu’il y a des milliers d’années, mais sans doute bien plus pauvre… J’ai également entendu dire de Da de Paksé que le tourisme à Viang Vieng vire vers le désastre pour les populations locale, l’apport d’alcool et de drogue est craint pour les enfants.
Durant notre voyage, nous avons crevé 2 fois. Le bruit fur assourdissant et le pneu avait littéralement explosé sur la tranche, un trou de minimum 20cm de diamètre était visible, je n’aurait jamais cru à cela! Les conducteurs ont été obligé de vider une bouteille d’eau sur la roue, l’eau bouillait et se transformait en vapeur par simple contact avec les écrous! Ca chauffe dur!
Arrivée à Vientiane, même topo, recherche d’un hôtel. Le réceptionniste est très sympa, il fait des études de médecine le jour et assure ce poste la nuit, éreintant! Nous ne resteront que peu de temps à Vientiane, juste le temps de faire nos visas pour le Cambodge et de visiter quelques temples, par ailleurs dans un état lamentable, il serait temps de trouver l’argent nécessaire à la restauration sinon ca ne vas pas tarder à s’effondrer! Vientiane est à notre goût une ville peu plaisante, bruyante et polluée. Seules visites intéressantes, le stupa d’or, symbole du pays et le parc du bouddha crée il y a une trentaine d’année par un original. Les créations en brique et béton commencent déjà à tomber en ruine mais l’association entre hindouisme et bouddhisme raconté de façon plutôt originale est saisissante. Éloigné mais cela vaut la visite. Nous tomberons sur des moines de Vancouver en « tourisme » à Vientiane! On se demandait qui était le plus curieux mais nous avons fait quelques photos ensemble! Remarquez à quel point les moines sont éloignés de Yulia, par peur de perdre leur mérites!!!!!!!!! Pour finir, j’aurait bien voulu taper quelques boules avec les locaux, les Laotien sont extrêmement friand de la pétanque, héritage colonial, je pense qu’il joue tellement qu’il pourrait battre la plupart des Marseillais!
Du fait des 15 jours de Yulia, nous nous empressons de rejoindre le sud du pays en prenant un bus direct Vientiane-Paksé.
« 1 de 3 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *