Eurasie 2010 : Taiyuan

Nous sommes déposés au milieu de nul part à Taiyuan par le bus (comme beaucoup de fois, nous ne sommes jamais déposés à la gare routière!) et nous nous mettons en marche vers un logement, nous commençons par celui recommandé dans le lonely planet mais nous n’avions jamais vu une chambre aussi minable, même les chaises étaient noires d’humidité! Nous continuons donc à prospecter par nous-même mais il ne subsiste dans le coin que des hôtels à 200Rmb minimum (20€). Nous rencontrons sur la route une Française (première blanche vu depuis un petit moment!) qui revenait justement du Wutai Shan mais en voiture individuelle, effectivement ce matin -13°C et les chaînes indispensables pour redescendre! Nous commençons à désespérer après avoir prospecter dans une bonne dizaine d’hôtels différents et finissons par nous fixer un dernier hôtel avant de revenir au moins cher rencontré jusqu’à présent. Le dernier hôtel justement s’avère être un 4etoiles pour un building de 15étages avec piscine et un hall de réception qui ferait fuir tout bon routard! Nous tentons notre chance en souriant devant le panneau des tarifs qui indique une chambre double standard à 866Rmb (87€!) alors que notre budget maximal admissible est de 150Rmb! Nous sommes accueillis comme des rois, ils n’avaient sans doute jamais reçu d’étrangers et commencent à descendre spontanément la chambre à plus de 300Rmb! Nous les remercions en commençant à partir en montrant nos poches vides (c’est un signe universel!) mais le gérant nous rattrape au comptoir en nous demandant de proposer un prix qui est de 150Rmb, ridicule! A notre très grande surprise, ils disent OK!!! Ola, ca sent l’embrouille, une chambre dont le prix est divisé par 6 en moins de 2 minutes, nous demandons à voir la chambre qui sera sans doute celle du personnel à ce prix?!! Nous montons au 9 eme étage (!) et la chambre nous laisse effectivement sans mots, digne d’un 4 étoiles! Encore une bonne affaire grâce à la saison qui fait plaisir!
Le lendemain matin, nous nous rendons au joli temple de Jinci en périphérie de la ville, érigé par un prince en l’honneur de sa mère. L’une des particularités de ce temple est qu’il possède un cèdre dénommé de « la longévité » penché à 70°! Nous y passons de très bon moments avant de retourner à l’hôtel de Taiyuan pour y récupérer nos sacs et sauter dans un bus pour la mythique cité de Pingyao. Les adorables employés de cet hôtel (Taiyuan Railway building) nous amèneront jusqu’à la station de bus et s’assureront que nous ne nous perdions pas en précisant au chauffeur notre destination (Elle a même voulu nous payer le bus pour nous mener à la gare routière!)! Nous sommes toujours comblés par ces moments si naturels de bonté, un des signes caractéristique de l’Asie semble t’il!!
« 1 de 2 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *