Eurasie 2010 : Simatai

La portion de Badaling est courte (seulement 2250mètres) et n’est pas la plus représentative de la grande muraille. Pour nous, Simatai définit davantage la grandeur et la magnificence de cet ouvrage. Cette portion de 10Km est très escarpée et les mains sont nécessaires pour grimper certains endroits! L’accès à Simatai n’est pas aisé, il faut tout d’abord prendre un bus jusqu’à Miyun puis normalement continuer à bord d’un autre bus touristique vers Simatai. Le soucis c’est que nous sommes en basse saison! A Miyun, le bus nous dépose au milieu de nul part mais bien au beau milieu d’un groupe affamé de taxis (je soupçonne fortement du copinage et de la rémunération!). Quoiqu’il en soit nous sommes bloqués à 70Km de Simatai et négocions durement un aller retour en voiture pour 180Yuans. Le site est magnifique avec ses hautes montagnes et le fleuve qui déchire la muraille. La neige est en prime tombée dans la nuit ce qui rajoute un effet irréel bien que glissant sur certaines marches où on est obligé de descende en crabe, tellement elles sont minces! Nous faisons la partie Est, puis Ouest ce qui représente environ 8Km avec un dénivelé que je n’ose calculer. C’est du sport, nous étions éreintés après la partie Est très haute dont les tours de guets touchaient les nuages. Cette portion est de loin la meilleure car restaurée sans doute uniquement avec les restes trouvés sur places, ce qui donne un résultat des plus authentiques. Un lieu à ne rater sous aucun prétexte dont la particularité sont des murs dans les murs afin de bloquer la progression transversale d’ennemis parvenus sur la Muraille.

« 1 de 2 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *