Eurasie 2010 : Le Grand départ !

Retour à Paris pour récupérer mon visa Russe, vous savez que nous n’avons toujours pas fait nos sacs??!!!
C’est la panique totale, nous sommes Lundi 30 Novembre, il est 01h00 du matin et nous n’arrivons toujours pas à tout faire rentrer dans ces fichus sacs!! Nous partons tout à l’heure à 16h00 à partir de la gare routière internationale de Paris Gallieni moyennant un bus Eurolines. Pour tout arranger, Yulia a une couronne dentaire qui s’est décollée!!!! Un peu de ciment plus tard et de coups sur les flancs de chaque conteneur, nous voici sur le quai de la gare RER de Juvisy en nous regardant accoutrés comme des routards et ne croyant toujours pas que c’est le jour J ! Nous étions si bien chez nous, peu ou pas d’efforts, une vie déjà toute tracée, surement une belle carrière, mais pourquoi avons nous tout lâché????!!!! On est complètement dingues ou quoi? Certains ne comprennent d’ailleurs pas ce choix, beaucoup se font du soucis imaginant que le monde est emplis de bandits, on verra bien!!!!
Bon sang mais qu’ils sont lourds nos sacs!!!! Finalement, malgré nos prévisions, nous en sommes à 10Kg pour Yulia et 14Kg pour moi, nous avons un excès de 4Kg, c’est énorme et nous ne tarderons pas à abandonner des objets inutiles sur notre passage!
Nous sommes à la gare routière, sale, austère, chauffeurs très aimables (non je rigole, faut pas déconner!), nous installons nos deux sacs dans la soute et prenons place, mouais, peut mieux faire mais c’est parfaitement acceptable.
Le car commence à bouger, bon sang ca y est, nous y sommes, nous ne reverrons notre douce France que dans quelques dizaines de mois! Comment vais je faire pour survivre sans pain, sans vin ni fromage?!!!!!!!!!!!!!!! Nous n’y croyons toujours pas, on en rigole et un désir incroyable nous pousse de l’avant, finalement nous avons eu peur bien avant le départ, depuis plusieurs jours nous sommes relativement sereins, en tout cas nous dormons bien!
Impossible de dormir dans ces fichus sièges, heureusement il n’y a presque personne dans le car, nous pouvons prendre 2 places chacun. Première somnolence : arrêt pour faire une pause, tout le monde descend, bon ben on vas en profiter pour manger! Premier dodo tout relatif, un gentil douanier Français stoppe le bus pour vérifier la tronche de chacun et la liste des passagers. Deuxième dodo moins relatif, un très gentil douanier Allemand stoppe le bus et vérifie les passeports de chacun, zut, le titre de séjour de Yulia est dans la soute! Vas expliquer ça à un type qui parle pas Anglais toi!!!! Finalement tout est bien qui finit bien et nous continuons notre nuit sur des routes qui nous secouent de partout et un léger froid qui descend des vitres.
Allez faut absolument se forcer à dormir, demain c’est Prague!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *